vendredi 30 novembre 2007

D'une chambre à l'autre...

Salut les gens. Je vais essayer de scanner quelques dessins (ouiii, ya même un scanner), mais je promets rien, flemmite aigue de me prendre le chou sur les drivers et tout et tout. En attendant, des photos, c'est bien aussi...

ma deuxième chambre. En fait, celle juste en face de la première. Même confort que l'ancienne, le seul truc chiant c'était vraiment de ne pas pouvoir manger chaud.


la plage "sud". Une grande terrasse avec une échelle pour descendre sur le sable. Pas grand monde le matin, la meilleure heure pour le farniente à mon avis. De gauche à droite en arrière plan:
le palace émirati (avant c'était allemand) "Kempinski" vide en quasi permanence, vu le prix des chambres, et "interdit" au djiboutien moyen. Une aile est fermée à priori, le plafond s'effondre....ce palace à 1an tout juste. internet en wifi pour 2000dj l'heure (300 en ville), buffet (en fait, les repas sont exclusivement des buffets) pour 9000dj, alors que vous pouvez vous faire pêter la panse pour 9 fois moins cher dans les ptits restos du coin (nettement plus chaleureux au demeurant).
Le port de Djibouti, quais vracquier.
Tout au fond à droite, on distingue à peine Doraleh, et la construction du Terminal Conteneur.


et le zoom sur l'aquarelle, pour faire plaiz' à Streu. Je ne l'ai plus, désolé, un adjudant est passé par là entre temps. Pour l'instant, c'est la plus réussie, mais elle est bourrée de défaut quand on la matte de près. Le ciel surtout, pas évident avec la chaleur qui fait sécher le papier super vite.

Demain, peut être, des tofs de mon dernier et actuel home sweet home

jeudi 29 novembre 2007

En passant par Djibouti avec mes tongs


Salut tout le monde!
Quelques nouvelles de ma pomme, illustrées de photos (à moins que ce ne soit l'inverse).
J'ai quasiment fini mon taf, je peux donc un peu plus buller. A force de me coucher tard, et de me lever tôt, je suis un peu crevé, mais je n'arrive pas à faire la sieste l'aprém'.
Il fait toujours dans les 30-32°, je vais pleurer ma maman à mon retour, qui malheureusement approche inexorablement. J'ai un peu coupé court à des propositions pour rester plus longtemps, mais ma partenaire m'attends; vous savez, pour qu'on fête notre pacs, huhuhu.


mon joli sac, la veille de mon départ


mon premier repas qui fut aussi mon second vu que c'était gargantuesque. Pour moins de 3euros, s'il te plaît.


ma première chambre (floue, sorry). Des draps chatoyants, 2 lits (!!), un lavabo, un frigo. Le reste des commodités sur le palier, comme on dit. Point négatif, pas de quoi faire chauffer de la bouffe ou de l'eau. La bouffe, je m'en fiche un peu, mais le sevrage de caféine fut un épisode encore douloureux pour moi...


le badge qui m'évite de me faire tataner par les choufs à l'entrée de l'enceinte militaire.


Pour vous montrer que j'ai quand même fait quelques dessins. A ce propos, je pense vraiment que certains auront leur cadeau envoyés depuis la France. Vu que pour l'instant, je passe par la poste aux armées (au moins je suis sur que les lettres arrivent), aucun signe ne permet de savoir que cela vient d'Afrique (timbre et tampon français). De toute façon, c'est ce qu'il y a à l'intérieur qui compte nan? Ceux à qui j'enverrai des trucs à mon retour auront droit à des bonux en plus, promis.

A peluche les gens!

samedi 17 novembre 2007

La tranchée

Je viens de voir que le kamarad Grigou venait de mettre en ligne notre collaboration. Votre serviteur au scénar, et le père Grigou au dessin. J'avoue que je suis super jouasse du résultat, et que j'espère bien réiterer l'expérience dès que possible.

vendredi 16 novembre 2007

Ahh l'boulot, toujours l'boulot


Salut les gens! J'ai décidé de prendre le temps de vous tenir au courant, même si je vais court. Je bosse pas mal en ce moment, levé 6h00, dodo vers minuit. La collecte d'infos se passe bien, j'ai rencontré pas mal de monde, dont une ministre et une tripotée de directeurs généraux. Je ne saurai jamais comment remercier mes contacts. Je ne mange presque plus de thon en boite, base de mes repas les 15premiers jours. La vie reste très chère ici, et je me dois de faire des économies, ce que j'arrive à faire du reste. Il fait tout le temps beau bien sur, mais avec un peu de vent c'est supportable. Mieux vaut toutefois éviter de se balader entre 12 et 16h, où la température dépasse les 30°. Pour l'instant, je me consacre au boulot, je finirai mon séjour par des vacances. Le moral est bon, je pense avoir assez de thune pour aller jusqu'au bout, et qui sait, commencer à faire un bon truc pour ma thèse. J'ai commencé à bosser sur "1 euro pour ma gueule", j'ai quelques illus', aquarelles et bédés. Je commence les envois la semaine prochaine. C'est un peu hardcore au niveau de la poste (aux armées) à cause de mon statut de civil, mais tout le monde aura son cadeau, même si je les envoi de France.

zolie photo aérienne du port et d'une partie de djibouti ville


et une partie de la "place des mouches", départ des bus et du marché.

Allez, à la prochaine!